top of page

Retour sur le malentendu Médiatique qui a fait voyager notre Château de la Roche Goyon, Fort La Latte jusqu'en Suède, à Öland

De la Bretagne à la Suède, l'Erreur Enchante les Cœurs et les Esprits


Dans un tournant des plus inattendus, l'erreur médiatique impliquant le Château de la Roche Goyon, aussi connu sous le nom de Fort La Latte, et le château de Borgholm en Suède, a pris une tournure fascinante. Ce qui avait commencé comme une confusion amusante dans les médias s'est transformé en une occasion de célébrer et de découvrir deux patrimoines culturels distincts.


La Réaction dans les médias locaux : Un Sourire et une Opportunité


Les médias français ont rapidement saisi cette histoire après qu'on en ait parlé sur notre site, la présentant comme un exemple charmant de malentendu international. Lorna MacPherson, guide touristique au château, interviewé par la radio SVERIGE RADIO avec Nick Näslund a exprimé son enthousiasme, voyant dans cette erreur une chance unique de mettre en lumière non seulement le château breton mais aussi son homologue suédois. "C'est une occasion en or de découvrir et d'apprécier nos richesses culturelles partagées," a-t-elle déclaré.


Nick Näslund / Sveriges Radio
capture d'écran de Sveriges Radio

Transcription de l'interview avec Lorna notre guide au château en français :


"Le château de... comment dites-vous... Borgholm ? Le château français Fort la Latte est apparu dans des livres, des journaux et sur Internet dans des images supposées représenter le château de Borgholm à Öland. Les Français de la région ont accueilli cette nouvelle avec le sourire. Lorna McPherson, une guide touristique au Fort la Latte, a partagé ses réflexions. 'Il existe de nombreux châteaux qui ressemblent à Fort la Latte, notamment en Irlande et en Angleterre. Cependant, nous n'aurions jamais imaginé une telle confusion avec un château en Suède.' La nouvelle de cette confusion entre le château de Borgholm et Fort la Latte s'est répandue dans plusieurs journaux français. Faisant un lien entre la Suède et la Bretagne, il semble que cette erreur ait conduit à une curieuse découverte. Récemment, les nouveaux résidents du château de Borgholm ont été surpris de voir leur demeure confondue avec un château breton Fort la Latte. Lorna McPherson et la famille qui gère le Fort la Latte voient dans cette confusion une opportunité d'explorer et de découvrir ces deux attractions touristiques. 'C'est un lien intéressant qui permet aux gens d'en apprendre davantage sur le château, ainsi que sur l'île, qu'ils n'auraient probablement pas connue autrement', a-t-elle ajouté. Nicke Näslund, B4 Kalmar."


Indignation et Étonnement en Suède


Du côté suédois, la révélation de cette méprise par P4 Kalmar a provoqué des réactions variées. Alors que certains ont trouvé l'erreur amusante et sans conséquence, d'autres, comme un habitant de Borgholm, l'ont qualifiée de "scandale". Cette divergence d'opinions met en évidence la profondeur de l'attachement des gens à leur patrimoine local.


capture d'écran de Sveriges Radio
capture d'écran de Sveriges Radio


Transcription de la seconde interview des gens de Öland et responsable du château de Borgholm en français :

Confusion sur le Château d'Öland : Réactions et Perspectives


"Il semble que cela dure depuis un certain temps". Pelle, originaire de Borgholm, connaît très bien le château iconique de Borgholm et ses ruines.

Cependant, lorsqu'une image censée représenter le château a été montrée dans un magazine destiné aux nouveaux immigrants à Öland, il ne l'a pas reconnu. Et pour cause : l'image présentée était en réalité celle du Fort la Latte en France. 'Rapide, la, la !' C'était... eh bien, cela a provoqué un peu de scandale.

Tommy Josefsson, le responsable du château de Borgholm, tempère cependant cette réaction. 'C'est sympathique de voir le château français, mais je pense qu'il aurait été préférable de montrer une image de notre propre château, qui est tout aussi captivant et intéressant.' Vous savez, il y a une corbeille à papier ici. J'ai l'impression que c'est un sujet que Sverker Olofsson aurait pu aborder... Est-ce vraiment acceptable ? Que l'île d'Öland soit représentée par le Fort la Latte, un château français ? Non ! Il aurait alors soulevé un tollé, mais je ne le ferai pas. Je vais devoir jeter ce journal avec les chaînes dans la poubelle noire de la propriété de l'État. Emma Sanderbeck, P4 Kalmar."


L'image de notre château est par contre toujours en première page sur le site Expedia pour représenter Öland.




capture d'écran sur le site expedia pour Öland
capture d'écran sur le site expedia pour Öland


capture d'écran sur le site expedia pour Öland
capture d'écran sur le site expedia pour Öland



capture d'écran sur le site expedia pour Öland fort la latte roche goyon chateau
capture d'écran sur le site expedia pour Öland



capture d'écran sur le site expedia pour Öland la roche goyon fort la latte chateau
capture d'écran sur le site expedia pour Öland



capture d'écran sur le site expedia pour Öland chateau roche goyon fort la latte
capture d'écran via google pour Öland



capture d'écran via google pour Öland fort la latte la roche goyon chateau
capture d'écran via google pour Öland

Cette aventure inattendue entre notre Château de la Roche Goyon en Bretagne et le château de Borgholm sur l'île d'Öland en Suède nous rappelle de manière poétique que les erreurs, aussi surprenantes soient-elles, peuvent ouvrir la porte à des découvertes et des échanges culturels enrichissants. Au-delà des kilomètres qui séparent nos deux monuments historiques, ce malentendu médiatique a tissé un lien inattendu, unissant deux patrimoines dans un récit commun.


Cet échange inopiné ne s'est pas seulement limité à un sujet de conversation parmi les habitants locaux et les médias ; il a invité les gens des deux régions à explorer et à connaître nos richesses culturelles respectives. Il a servi de rappel que, dans un monde interconnecté, notre compréhension et notre appréciation des cultures peuvent être élargies de manière inattendue.


En définitive, l'histoire du château de la Roche Goyon, Fort La Latte et du château de Borgholm est un témoignage éloquent de la façon dont l'histoire, l'art et l'architecture n'ont pas de frontières. Elle nous invite à regarder au-delà des erreurs pour trouver des occasions de célébrer notre héritage culturel partagé et de renforcer les liens qui unissent les peuples et les nations.

Dans un monde où les malentendus peuvent facilement engendrer des divisions, l'histoire de nos deux châteaux s'élève comme un phare, illuminant les chemins par lesquels l'erreur peut mener à l'amitié, la compréhension et la découverte mutuelle. C'est une belle leçon d'histoire, non seulement pour les amoureux des châteaux et des contes de fées, mais aussi pour tous ceux qui croient en la magie des rencontres culturelles inattendues.


Sources :

interview par Emma Sandebäck et Nick Näslund pour Sveriges Radio

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives