top of page

Charles de Goyon, Duc de Feltre : 1er acquéreur du Château de la Roche Goyon, Fort La Latte en 1892

Charles de Goyon, comte de Goyon, Duc de Feltre : 1er acquéreur du Château de la Roche Goyon, Fort La Latte lors des enchères de 1892 par l'administration des Domaines


Charles-Marie-Michel de Goyon : Un Homme de Famille, un Héritage Historique


Le XIXe siècle a été marqué par la vie extraordinaire de Charles-Marie-Michel de Goyon, 3e duc de Feltre, une figure politique et diplomatique de renom. Cependant, ce n'était pas seulement un homme de la politique, mais aussi un homme attaché à sa famille et à l'héritage historique de sa lignée.

Portrait présumé du Duc de Feltre Charles de Goyon par le photographe Charles Reutlinger (1816- 1880)  ou sur le dos de la photo est écrit Portrait du duc de Feltre, sur papier albuminé 1870 - 1890 paris musée Carnavalet
Portrait du Duc de Feltre Charles de Goyon par le photographe Charles Reutlinger (1816- 1880) ou sur le dos de la photo est écrit Portrait du duc de Feltre, sur papier albuminé 1870 - 1890 paris musée Carnavalet

Une Famille et un nom déjà connu dans l'histoire du château


Charles-Marie-Michel de Goyon est né le 14 septembre 1844 au château de l'Abbaye à Chantenay-lès-Nantes. Il était le fils aîné du général de Goyon (Charles Marie Augustin de Goyon) et de Auriane de Montesquiou-Fezensac, la fille du maréchal d'Empire Clarke.


Le père du duc de Feltre Charles Marie Augustin de Goyon (1803-1870)
Son père Charles Marie Augustin de Goyon (1803-1870)

La Comtesse de Goyon, mère de Charles de Goyon, Duc de Feltre
La Comtesse de Goyon, mère de Charles de Goyon, Duc de Feltre ©collection Château de la Roche Goyon


Les Goyon, un nom de famille déjà connu dans la région des Côtes-d'Armor, anciennement appelée Côtes-du-Nord.

Ce nom avaient déjà une histoire très riche dans cette région, et même un château fort portant déjà ce nom :


Le château de la Roche Goyon


Le Château de la Roche Goyon, situé en Plévenon, avait été construit au XIVe siècle par la famille de Étienne III Goyon, seigneur de la Roche Goyon mais qui n'a rien avoir avec la famille Goyon de notre duc de Feltre.


La Branche de cette famille Goyon venant elle de Loire Atlantique descendant de Goyon, Goujon, Gojon.

Blason de la famille de Goyon © wikipédia par Euryrel
Blason de la famille de Goyon © wikipédia par Euryrel

Le nom de famille "Goyon" de cette branche pourrait avoir des origines liées au terme "Goujon" ce qui est suggéré par la présence de trois goujons sur le blason de sa famille. Le goujon, également connu sous le nom de goujon commun (Gobio gobio), est une espèce de petits poissons d'eau douce autrefois très répandue en Europe. Ce poisson est particulièrement sensible à la pollution de l'eau, ce qui en fait un indicateur important de la qualité de l'environnement aquatique. Il est possible que la référence au goujon dans le blason de la famille "Goyon" ait une signification symbolique ou historique intéressante, mais les détails exacts restent à déterminer.


Un Homme de Diplomatie


Bien que Charles-Marie-Michel de Goyon ait eu des racines familiales ancrées en Bretagne, il est également devenu une figure éminente dans le domaine diplomatique et politique de la France. Il avait une carrière remarquable en tant que diplomate, ayant servi en tant qu'attaché d'ambassade à Madrid en 1867 et en Angleterre en 1868. Son expérience diplomatique s'est renforcée lorsqu'il a travaillé aux côtés de M. de La Tour d'Auvergne, ambassadeur de France à Londres, qui a ensuite été nommé ministre des Affaires étrangères. Charles-Marie-Michel de Goyon a suivi son mentor à Paris en tant qu'attaché à la direction politique du département des Affaires étrangères.


Ses biens et l'acquisition du Château de la Roche Goyon


En 1881, une certaine Mme de Goyon rachète la totalité de la lande du Cap fréhel à la commune de Plévenon,


En 1887, suite à l'héritage de la comtesse de Goyon, sa mère, le duc devient propriétaire des landes du Cap Fréhel.


Il décide alors de faire construire une résidence relais, baptisée "Les Bruyères," qui, selon certaines versions, aurait été destinée à ses chevaux, tandis que d'autres affirment qu'elle servait de retraite pour ses maîtresses. Cette demeure est aujourd'hui connue sous le nom de "Relais du Cap Fréhel."


En 10 Août 1892, le duc de Feltre acquière le Château de la Roche Goyon à l'Administration des Domaines lors d'une vente aux enchères. Cette propriété portant le même nom de famille que lui, car construite par d'autres Goyon au XIVe siècle. À cette époque, le château était dans un état de délabrement avancé et nécessitait des travaux de restauration considérables pour préserver son histoire riche.


illustration de 1892 du château de la Roche Goyon "Le fort La Latte" pour illustrer la vente aux enchères du château au le Duc de Feltre, ancien député des Côtes du Nord * ©collection château de la Roche Goyon
illustration de 1892 du château de la Roche Goyon "Le fort La Latte" pour illustrer la vente aux enchères du château au le Duc de Feltre, ancien député des Côtes du Nord * ©collection château de la Roche Goyon

*En 1890, le château de la Roche Goyon subit un déclassement par décision du ministre de la guerre. Il fut ensuite mis en vente par l'administration des domaines avec une mise à prix de 3 600 Francs. Une vive compétition s'ensuivit lors des enchères, avec la participation du duc de Feltre, ancien député des Côtes du Nord, qui se retrouva en lutte acharnée face à deux enchérisseurs étrangers, l'Américain Sir Slyva Laraque et l'Anglais Lord Dudley. Finalement, le château fut adjugé au duc de Feltre pour la somme de 47 100 Francs, marquant ainsi la fin d'une vente passionnante qui avait captivé l'attention de tous les participants.



En 1905, à la suite d'une très grande sècheresse, le duc autorisa à tous les habitants du village de venir faire paitre leurs animaux dans la lande du Cap Fréhel car il n'y avait plus de nourriture ailleurs.


Malgré l'acquisition du château, il est à noter que le duc de Feltre n'a pas malheureusement pas entrepris de travaux de rénovation sur place. Les raisons de cette décision peuvent être multiples, notamment des contraintes financières ou d'autres priorités personnelles.


En 1915, Il revendit le château de la Roche Goyon à Monsieur de la Ville Le Roulx, ancien officier de cavalerie.


Le duc de Feltre demeure à dans le manoir familial La Roche Lossois en Plévenon. Ce manoir avec chapelle fondé en 1733 a été acheté par la comtesse de Goyon, mère du duc, en 1874.



 Manoir de la Roche-Lossoie (Plévenon) - Extrait du cadastre de 1826
Manoir de la Roche-Lossoie (Plévenon) - Extrait du cadastre de 1826


En octobre 1907, les conseillers de Plévenon ont accordé au Duc de Feltre le privilège d'extraire des pierres dans toutes les carrières communales pour une période de 18 ans. Ce droit lui a été octroyé moyennant un forfait annuel de 100 francs. Il pouvait ainsi prélever toutes les pierres nécessaires à ses besoins personnels, sans pour autant empêcher les autres habitants de faire de même pour leurs propres besoins. Mais pourquoi un tel arrangement spécifique pour le duc ?


La raison de cet arrangement particulier remonte à la sécheresse exceptionnellement grave de 1905, au cours de laquelle le duc avait généreusement autorisé tous les habitants à faire paître leurs animaux sur ses terres. L'accord de 1907 était donc un geste de reconnaissance de la part de la population envers le duc pour son soutien lors de cette période difficile.



Manoir de la Roche-Lossoie (Plévenon) - Vue générale du manoir de la Roche-Lossoie en 1902 d'après un croquis du vicomte Henri Frotier de La Messelière (AD 22)
Manoir de la Roche-Lossoie (Plévenon) - Vue générale du manoir de la Roche-Lossoie en 1902 d'après un croquis du vicomte Henri Frotier de La Messelière (AD 22)

En 1921, la Société Civile Immobilière du Cap Fréhel* acquit une grande portion des landes du duc de Feltre pour la somme de 595 000 francs. Cette acquisition a conduit à l'ouverture d'une carrière en 1923, située au pied même du cap, à la pointe de la Teignousse.


La Société Civile Immobilière du Cap Fréhel


*La "Société Civile Immobilière du Cap fréhel" était une société tenue par plusieurs grands groupes de l'industrie alimentaire : la famille Hennesy (Cognac), Maille (Moutarde), Guyot (Cognac bénédictine) et administré par le banquier Boutin de Dinard.


La carrière des Sévigné de la Société Civile Immobilière du Cap Fréhel, port de Manceau
La carrière des Sévigné de la Société Civile Immobilière du Cap Fréhel, port de Manceau

Cette entreprise employait une quarantaine d'ouvriers locaux qui extrayaient des pavés. Ces pavés étaient ensuite exportés vers l'Angleterre à bord d'un bateau appelé "l'Achille". Pour acheminer la pierre depuis la carrière, un système de wagonnets était mis en place, propulsé par un moteur probablement similaire au plan incliné du Routin vers Beau-Soleil.

La carrière des Sévigné de la Société Civile Immobilière du Cap Fréhel, port de Manceau
La carrière des Sévigné de la Société Civile Immobilière du Cap Fréhel, port de Manceau

Les pierres extraites de cette carrière n'étaient pas seulement utilisées pour la construction, mais aussi pour renforcer les chemins de charroi de la région. Les chevaux utilisés pour le transport étaient souvent effrayés lors du chargement et du déchargement des wagonnets, nécessitant une manipulation prudente.


Cependant, une combinaison de tempêtes violentes et de coefficients de marée élevés a causé la destruction des installations au début des années 1930, entraînant la fermeture de la carrière. Ce bref épisode témoigne de la variété des activités et des propriétés du duc de Feltre dans la région.


Cette société y fera construire le restaurant "La Fauconnière" qui sera dirigé par M. Deloscours.

Le restaurant de la Fauconnière
Le restaurant de la Fauconnière


Le restaurant de la Fauconnière
L'intérieur du restaurant de la Fauconnière

Le restaurant de la Fauconnière
Le restaurant de la Fauconnière

Cette société avait un rôle plus important de promoteur immobilier surtout sur Dinard, elle abandonnera le projet de parc immobilier sur la lande (les landes étant classé dès le 19 Janvier 1943). Revendant ainsi le 1er Juillet 1952, les 296 ha de lande au village de Plévenon pour la coquette somme de 894 000 francs.


En 1928, Le duc de Feltre vendit le manoir familial de La Roche Lossois à Antoine Schmitt.


La Roche Lossois en Plévenon
La Roche Lossois en Plévenon


Union et relations


En 1879, il épousera Léonide de Cambacérès, de cette union naîtra Auguste dans le château manoir familial de la Roche Goyon en Noyal le 17 Juillet 1884.


Seigneurie du manoir de la Roche Goyon en Noyal
Seigneurie du manoir de la Roche Goyon en Noyal ©google maps

acte de naissance de son fils Auguste De Goyon, Duc de Feltre en 1884 à Noyal
acte de naissance de son fils Auguste De Goyon, Duc de Feltre en 1884 à Noyal


Plan cadastral du manoir de la Roche Goyon en Noyal
Plan cadastral du manoir de la Roche Goyon en Noyal

Le duc entretenait une amitié étroite avec le Prince de Galles, qui deviendrait plus tard le roi Édouard VII, ainsi qu'avec Léopold II, le roi des Belges. Il les fréquentait régulièrement à Paris.


Le manoir de la Roche Goyon en Noyal avec les différentes armoiries des familles
Le manoir de la Roche Goyon en Noyal avec les différentes armoiries des familles

GOYON, duc de FELTRE Plat, doré. Bodard/Perrin... -  - Coutau-Bégarie
GOYON, duc de FELTRE Plat, doré. avec les armoiries du Duc de Feltre


Un Homme de Convictions Politiques


Outre sa vie diplomatique et son engagement envers sa famille, Charles-Marie-Michel de Goyon s'est également impliqué dans la politique française. Après une tentative infructueuse de se faire élire représentant des Côtes-du-Nord en 1875, il a réussi à devenir député en 1876. Il a été élu dans la 2e circonscription de Guingamp, où il a mené une campagne en tant qu'"impérialiste."


En tant que député, il a siégé à droite, rejoignant le groupe de l'Appel au peuple. Il a soutenu le gouvernement "du Seize-Mai" et a voté contre "les 363." Cependant, malgré son engagement politique, il n'a pas été réélu en 1885, mettant fin à sa carrière parlementaire.



CÔTE D’ARMOR (22) – Charles-Marie-Michel de GOYON Duc de FELTRE (le 3ème, 1844-1930, diplomate et Député de Guingamp) / Correspondance de 4 longues lettres autographes signées, totalisant 28 p in-8, enveloppes jointes, adressées au chimiste-agronome Georges Ville (1824-1897), au sujet de ses expériences personnelles en matière de rendement sur ses terres bretonnes
CÔTE D’ARMOR (22) – Charles-Marie-Michel de GOYON Duc de FELTRE (le 3ème, 1844-1930, diplomate et Député de Guingamp) / Correspondance de 4 longues lettres autographes signées, totalisant 28 p in-8, enveloppes jointes, adressées au chimiste-agronome Georges Ville (1824-1897), au sujet de ses expériences personnelles en matière de rendement sur ses terres bretonnes

Un homme inventeur


Charles Marie Michel de Goyon était un esprit inventif, il a soumis à l'Académie des Sciences une de ses créations, un dispositif novateur appelé le "phono-cénographe." L'objectif de cet appareil était de détecter la direction des sons provenant de sources lointaines. Malheureusement, malgré son ingéniosité, le phono-cénographe n'a pas rencontré le succès escompté, restant ainsi une curiosité de l'époque. Cette tentative témoigne de la curiosité et de l'intérêt du duc de Feltre pour l'exploration scientifique et les avancées technologiques de son temps.


Voici l'image extrait du "Brevet impérial du Phono-cénographe de Charles Marie Michel de Goyon, Duc de Feltre in Paris."

Le "Phono-cénographe" inventé par le Duc de Feltre @collection du château de la Roche Goyon
Le "Phono-cénographe" inventé par le Duc de Feltre ©collection du château de la Roche Goyon

Traduction du texte de l'image : Appareil pour indiquer la direction des signaux acoustiques.- Pour le brevet - Impression photo de l'Imprimerie Nationale du Reich.

Brevet impérial du Phono-cénographe du Duc de Feltre
.pages
Télécharger PAGES • 334KB

Outre ses travaux sur le 'phono-cénographe', Charles Marie Michel de Goyon, 3e duc de Feltre, s'est également distingué dans le domaine de l'électricité éolienne. Pionnier en la matière, il fut le premier en France à explorer concrètement l'utilisation de l'énergie éolienne pour produire de l'électricité entre 1887 et 1890. Bien que non scientifique de formation, sa curiosité et sa passion pour l'innovation l'ont poussé à s'entourer d'ingénieurs compétents comme Raoul Louis Joseph de L'ANGLE BEAUMANOIR et François Ignace SCHABAVER. Ensemble, ils ont développé une éolienne multipale, dite « Système de la Hève », destinée à alimenter en électricité le phare du Cap de la Hève. Malgré les défis techniques et financiers, ainsi que les destructions dues aux tempêtes, l'expérience du duc de Feltre a jeté les bases des futures avancées dans l'électricité éolienne. Ces efforts, bien que n'ayant pas abouti à une utilisation généralisée à l'époque, témoignent de sa vision avant-gardiste et de son rôle d'inventeur, explorant des territoires scientifiques alors inconnus.




DOCUMENTS DE AQUTANIA-MEMORIA.COM




Les Titres de Noblesse de Charles-Marie-Michel de Goyon


Charles-Marie-Michel de Goyon, 3e duc de Feltre, était un homme de haute noblesse, et ses titres de noblesse illustrent la riche histoire de sa famille. Ses titres comprenaient le duc de Feltre, le vicomte de Goyon, et le comte de Goyon.


3e Duc de Feltre


L'un des titres les plus prestigieux détenus par Charles-Marie-Michel de Goyon était celui de duc de Feltre. Il a hérité de ce titre par décret impérial du 2 juillet 1864. Ce titre était un héritage de son aïeul, Henry Jacques Guillaume Clarke, qui était le 1er duc de Feltre et maréchal de France. La transmission du titre a été confirmée par lettres patentes datées du 24 septembre 1864, accompagnées d'un règlement d'armoiries qui régissait les armoiries associées au titre de duc de Feltre.


Un élément notable concernant ce titre était la faculté de réunion ou de séparation des titres de duc de Feltre et de comte de Goyon, conformément à la même règle de transmission dans l'ordre de primogéniture pour les enfants d'un seul titulaire. Cette caractéristique a contribué à la préservation de l'héritage familial et de la hiérarchie des titres de noblesse.


3e Vicomte de Goyon


Charles-Marie-Michel de Goyon a également détenu le titre de 3e vicomte de Goyon. Ce titre lui a été confirmé par arrêté ministériel en date du 24 mars 1872. Il a été confirmé dans les titres et majorats de vicomte de Goyon, ce qui a renforcé son statut de noblesse.


3e Comte de Goyon


En 1918, suite au décès de son frère Aimery de Goyon, Charles-Marie-Michel de Goyon est devenu le 3e comte de Goyon. Ce titre est venu compléter la gamme de titres de noblesse détenus par le duc de Feltre, ajoutant à sa renommée et à son statut dans la haute société française.


Armoiries


Les armoiries du 3e duc de Feltre étaient un élément essentiel de son statut nobiliaire. Selon le décret impérial du 2 juillet 1864 et les lettres patentes du 24 septembre 1864, ses armoiries se composaient de deux parties distinctes :


1. Au 1er : de gueules à trois épées hautes et rangées d'argent, garnies d'or.

2. Au 2e : de gueules au lion d'or.

3. Au chef brochant, des ducs d'Empire : de gueules, semé d'étoiles d'argent.

 Armes de la famille de Goyon ducs de Feltre : Parti : au 1er de gueules à trois épées hautes et rangée d'argent, garnies d'or ; au 2e de gueules au lion d'or ; au chef brochant, des ducs d'Empire, de gueules, semé d'étoiles d'argent.
Armes de la famille de Goyon ducs de Feltre : Parti : au 1er de gueules à trois épées hautes et rangée d'argent, garnies d'or ; au 2e de gueules au lion d'or ; au chef brochant, des ducs d'Empire, de gueules, semé d'étoiles d'argent.

La Fin d'une Époque


Après son retrait de la politique française, Charles-Marie-Michel de Goyon s'est consacré à d'autres activités. Il a vécu jusqu'à l'âge vénérable de 85 ans et s'est éteint le 16 janvier 1930 à Paris. Il a été inhumé aux côtés de ses parents au cimetière du Montparnasse, division 1.


Tombeau familiale de la famille Goyon, au cimetière Montparnasse à Paris
Tombeau familiale de la famille Goyon, au cimetière Montparnasse à Paris

Un Héritage Historique Vivant


L'histoire de Charles-Marie-Michel de Goyon, 3e duc de Feltre, a marqué à tout jamais l'histoire des Côtes-d'Armor, et du Château de la Roche Goyon.

Bien qu'il n'eut entrepris de travaux de restauration substantiels, son acte d'acquisition a laissé une empreinte indélébile dans l'histoire du château. Aujourd'hui, le Château de la Roche Goyon continue d'être un témoin vivant de tous ses Goyon qui y sont passés. Son histoire et son héritage historique perdurent, rappelant le rôle crucial que jouent les individus passionnés dans la préservation des trésors du passé, et ce dans le cadre magnifique breton, une région riche en histoire et en tradition.



Blason des Goyon de Feltre
Blason des Goyon de Feltre

------------------------


Le Titre de Duc de Feltre :


Le titre de Duc de Feltre, riche en histoire et en héritage, a des origines profondément enracinées dans la noblesse française. Il fut créé pour la première fois en 1809 en l'honneur de Henri Jacques Guillaume Clarke (1765-1818), une figure éminente de l'Empire français, qui a occupé le poste de ministre de la Guerre sous Napoléon Ier. Cependant, ce titre a connu une extinction temporaire en 1852 avec le décès sans postérité d'Edgard Clarke, le 2e duc de Feltre, fils de Henri Jacques Guillaume Clarke.



Henri Jacques Guillaume Clarke, 1er duc de Feltre par Henri Horace Roland Delaporte.
Henri Jacques Guillaume Clarke, 1er duc de Feltre par Henri Horace Roland Delaporte.


Napoléon III a ravivé ce prestigieux titre en 1864 par un décret daté du 2 juillet et des lettres patentes du 17 septembre 1865. Le bénéficiaire de cette recréation était Charles-Marie-Michel de Goyon, un petit-fils d'Henriette Clarke, la fille du premier duc de Feltre. Il a été stipulé que le titre de duc de Feltre et ses successeurs mâles suivraient la règle de transmission en ligne masculine par ordre de primogéniture.


Le titre de duc de Feltre a finalement atteint sa conclusion en 2021 avec la disparition de Michel de Goyon, le 5e et dernier duc de Feltre, décédé le 11 mai 2021. Sa descendance agnatique survivante se limitait à une fille, Leslie Ann de Goyon de Feltre, née en 1968 à Kansas City, États-Unis, résultat de son mariage avec Barbara Ann Walton Baker. Un fils, Michel de Goyon de Feltre, né en 1965 à Neuilly-sur-Seine, a malheureusement perdu la vie à un jeune âge, décédé en 1977.


Les armoiries associées à ce titre illustrent la fierté et l'héritage de la famille de Goyon, ducs de Feltre, avec un blason divisé en deux parties. La première partie présente trois épées hautes et rangées d'argent, garnies d'or, sur un fond de gueules. La deuxième partie arbore un lion d'or également sur un fond de gueules. Enfin, un chef brochant, aux armes des ducs d'Empire, est de gueules et semé d'étoiles d'argent.


Le titre de Duc de Feltre a connu des évolutions et des transmissions fascinantes à travers les générations, reflétant ainsi l'histoire riche et complexe de la noblesse en France.



Généalogie des ducs de Feltre :


° 1er Duc de Feltre




Henri Jacques Guillaume Clarke de Feltre marié un première fois à Elizabeth Christiane Alexander (1770- 1840) dont ils n'auront que des filles. Puis à Marie- Françoise Zaepffel (1768-1842) dont ils auront 3 garçons :

-Edgar Clarkes de Feltre (1799-1852)

-Arthur Clarke de Feltre (1802-1829)

-Alphonse Clarke de Feltre (1850)


° 2ème Duc de Feltre



Edgard Clarke (1799 - 1852) sans union et sans postérité, le titre de Feltre sera relevé à son petit neveu Charles Marie Michel de Goyon sous le Second Empire.


° 3ème Duc de Feltre



Charles Marie Michel de Goyon de Feltre : Fils de Charles Marie Augustin de Goyon (1803 -1870) et de Aurianne Henriette de Montesquiou - Fezensac (1813 - 1867)

Marié à Léonie de Cambacérès le 5 Juin 1879 à Paris et ayant un enfant : Auguste Napoléon Charles Louis de Goyon de Feltre (1884 - 1957)


° 4ème Duc de Feltre

Auguste Napoléon Charles Louis de Goyon de Feltre (1884 - 1957)

Président de la chambre d'agriculture des Côtes du Nord en 1924, chevalier de la légion d'Honneur

épousera Helen Selton (1893- 1983) et auront un enfant Michel de Goyon de Feltre (1935 - )


° 5ème Duc de Feltre

Michel de Goyon de Feltre (1935- 2021)



Sources :


©collection et archives du château de la Roche Goyon


° Livre "Histoire du pays de Fréhel", Pierre Amiot, Carrien, Imprimerie Régionale, Mars 1993.

















https://www2.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche/(num_dept)/8103 La liste des personnalités citées dans cette chronique :


1. Charles-Marie-Michel de Goyon, le 3e Duc de Feltre.

2. Général de Goyon (Charles Marie Augustin de Goyon), père de Charles-Marie-Michel de Goyon.

3. Auriane de Montesquiou-Fezensac dit La comtesse de Goyon, mère de Charles-Marie-Michel de Goyon.

4. Étienne III Goyon, seigneur de la Roche Goyon, sans lien direct avec la famille Goyon du duc de Feltre.

5. Monsieur de la Ville Le Roulx, acheteur du château de la Roche Goyon en 1915.

6. Léonide de Cambacérès, épouse de Charles-Marie-Michel de Goyon.

7. Auguste de Goyon, fils de Charles-Marie-Michel de Goyon et Léonide de Cambacérès.

8. Prince de Galles (plus tard roi Édouard VII),

9. Léopold II, roi des Belges, ami de Charles-Marie-Michel de Goyon.

10. Henri Jacques Guillaume Clarke, 1er duc de Feltre et aïeul de Charles-Marie-Michel de Goyon.

11. Elizabeth Christiane Alexander et Marie- Françoise Zaepffel, épouses d'Henri Jacques Guillaume Clarke.

12. Edgar Clarke de Feltre, Arthur Clarke de Feltre, et Alphonse Clarke de Feltre, enfants d'Henri Jacques Guillaume Clarke.

13. Aimery de Goyon, frère de Charles-Marie-Michel de Goyon.

14. Leslie Ann de Goyon de Feltre, fille de Michel de Goyon.

15. Barbara Ann Walton Baker, épouse de Michel de Goyon.

16. Helen Selton, épouse d'Auguste Napoléon Charles Louis de Goyon de Feltre.

17. Antoine Schmitt, acheteur du manoir familial de La Roche Lossois.

18. Pierre Amiot, auteur






1 Comment

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Guest
Nov 24, 2023
Rated 5 out of 5 stars.

Passionnant, bravo pour cette généalogie. Je ne connaissais pas les liaisons entre le Duc de Feltre et les Côtes du Nord...

Like
Posts à l'affiche
Posts Récents